Les vitamines en détail

Vitamine A:

Elle est indispensable à la vision et à la croissance des bronches, des intestins ou encore de la peau. La vitamine A intervient également dans la croissance osseuse, dans la synthèse de certaines hormones telle la progestérone et dans les mécanismes immunitaires. La vitamine A prévient le cancers, notamment broncho-pulmonaires.

 Sa carence entraîne des problèmes de vision et des lésions oculaires pouvant aller jusqu'à la cécité. 


Vitamine B1 ou thiamine:

La vitamine B1 intervient dans la dégradation des sucres et donc dans l'utilisation des réserves énergétiques de l'organisme.

La carence en vitamine B1 peut provoquer despolynévrites, pathologie qui peut être aggravée par l'alcoolisme.


Vitamine B2 ou riboflavine:

La vitamine B2 est nécessaire à la fabrication de nombreuses enzymes. Les dérivés de cette vitamine interviennent dans la dégradation des acides gras, des acides aminés et des protéines. Il n'existe pas de maladie due à la carence en vitamine B2 mais celle-ci peut faire partie d'un manque plus général en vitamines du groupe B (polycarences).


Vitamine PP ou B3 ou niacine:

La vitamine PP intervient dans la dégradation du glucose.

Sa carence entraîne une maladie appelée la pellagre avec des problèmes cutanés, digestifs et nerveux.

 Les apports conseillés en niacine sont de 6 à 14 mg par jour chez l'enfant selon l'âge, 15 à 18 mg chez l'adolescent et l'adulte et 20 mg.


Vitamine B6 ou pyridoxine:

La vitamine B6 joue un rôle important dans la synthèse des lipides et des protéines telles que l'hémoglobine.

Sa carence provoque des signes cutanés, des dépressions, des anémies et des problèmes immunitaires.

Les apports conseillés en vitamine B6 sont de 2 à 2,2 mg par jour pour un adulte.


Vitamine B9 ou acide folique:

La vitamine B12 intervient dans de nombreuses réactions chimiques de l'organisme.

Sa carence entraîne principalement une anémie. 

Les apports conseillés en vitamine B12 sont très faibles, environ 3 microgrammes par jour.


Vitamine C ou acide ascorbique:

La vitamine C est nécessaire à la synthèse des vaisseaux sanguins et des muscles. Elle favorise l'absorption du fer présent dans les aliments. Elle intervient dans plusieurs mécanismes hormonaux. Elle joue également un rôle dans l'élimination des substances toxiques. Enfin, elle a des propriétés anti-oxydantes, c'est-à-dire qu'elle limite les effets néfastes des radicaux libres.

Une déficience en vitamine C peut diminuer la résistance aux infections. La carence grave se traduit par une maladie appelée le scorbut : fatigabilité extrême, douleurs, altération des gencives. 


Vitamine D ou calciférol:

La vitamine D intervient dans le l'absorption du calcium et du phosphore. Elle joue un rôle essentiel dans la minéralisation des os. Pour être utilisable par l'organisme la vitamine D a besoin de l'action des rayons ultraviolets du soleil. Elle est en effet modifiée au niveau de la peau par les UV. Un minimum d'exposition au soleil est ainsi nécessaire. 

Une carence augmente le risque de dépression, d'hypertension et de cancer.


Vitamine E ou tocophérol:

La vitamine E a un effet protecteur particulièrement important vis-à-vis des cellules de l'organisme. Elle joue un rôle important dans les mécanismes de la procréation et intervient dans la synthèse des globules rouges. 

Les carences en vitamine E sont très rares. Souvent, les déficiences viennent de problèmes d'absorption.


Vitamine K:

La vitamine K est nécessaire à la coagulation du sang. Elle est à la fois produite dans l'organisme par les bactéries intestinales et apportée par l'alimentation. 

Les carences en vitamine K entraînent une altération de la coagulation. Des saignements du nez, des gencives peuvent alos arriver.

Les besoins en vitamine K sont largement couverts par l'alimentation. On en trouve dans les légumes-feuilles (choux, épinards etc.) et dans les tomates.